Jus de fruits et medicaments : un cocktail explosif !

Share Button

Pamplemousse et orange amère en ligne de mire

Près d’une centaine de médicaments ingérés deviennent en présence du jus de pamplemousse ou d’orange amère dangereux et près de la moitié peuvent mettre véritablement en danger la vie du patient, selon sa sensibilité.

Et pourquoi donc ?

Parce que notre organisme dégrade, grâce à des enzymes appartenant à la famille des cytochromes P450 3A4, près de 50% du principe actif du médicament avant que celui-ci n’assure sa fonction thérapeutique Or, l’interaction avec le pamplemousse et l’orange amère (qui contiennent des furanocoumarines) inhibent cette dégradation. Le risque majeur est donc l’overdose !

Il n’est pas encore certain que la pulpe du fruit soit en cause, en revanche, c’est dans sa peau que le fruit concentre ces furanocoumarines mais dans le doute mieux vaut s’abstenir de boire ou de consommer pamplemousses et oranges amères.

Quant au jus de fruits industriels voire même ceux qui sont pressés dans des machines (comme dans certaines brasseries ou cafés) où l’on peut voir que c’est le fruit entier qui est pressé avec la peau : n’en prenez pas ! D’ailleurs, même sans prendre de médicaments particuliers et jamais au petit déjeuner, même pressé manuellement (lire les clefs du corps de Alain Libes aux Editions Grancher).

Pour les adeptes de ces fruits, demandez à votre médecin dès qu’il vous prescrit un médicament car cette interaction néfaste se produit tout aussi bien avec des médicaments traitant de pathologies communes que lourdes. Normalement, depuis une vingtaine d’années les médecins sont informés de ces interactions possibles.

Les pathologies concernées

Difficile de faire un état des lieux exhaustif mais on peut dire qu’il faut vraiment éviter toute consommation avant d’avoir demandé à son médecin en cas d’allergie, cancer, dépression, hypertension artérielle, convulsions, trouble du sommeil, reflux gastro-intestinal, sida, problèmes cardiaques, cholestérol, problème érectile, traitement à base œstrogènes, de greffe (médicament immunosuppresseur) et j’en oublie sûrement.

Autrement le pamplemousse fruit, c’est bien pour mincir ! Un article sur le sujet prochainement.

One thought on “Jus de fruits et medicaments : un cocktail explosif !

  1. Merci pour ce renseignement, je vais bien en prendre compte dorénavant! Vos articles sont très intéressants, j’encourage tout mon entourage à venir les voir ! Merci

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *